AVC et le traitement ayurvédique

AVC et le traitement ayurvédique et complète lorsque le dommage

– Dr Murali Manohar Chirumamilla, M.D. (Ayurveda)

L’AVC est le terme utilisé pour décrire une perte soudaine de la fonction dans une partie du cerveau. En règle générale, que la perte de la fonction se traduit par des difficultés dans le déplacement d’un bras ou d’une jambe (paralysie). Il peut y avoir une perte de sensation ou sensations particulières dans les mêmes zones.

Un accident vasculaire cérébral peut également apparaître des problèmes relatifs à la parole ou de la vision, ou comme une convulsion. La perte de la fonction cérébrale est due à une diminution soudaine de l’apport de sang à une partie du cerveau. L’apport de sang réduit peut être due à l’obstruction du vaisseau sanguin par un épaississement et un durcissement de la paroi de la cuve (athérosclérose) ou la rupture du vaisseau sanguin avec un saignement (hémorragie). Une fois démarré, un accident vasculaire cérébral peut continuer à endommager le cerveau, soit par coagulation autour d’une obstruction ou par une nouvelle hémorragie.


Pakshaaghaata est le terme ayurvédique pour affliction paralytique. Les textes ayurvédiques attribuent généralement cette condition à un bloc en mouvement Vaatas.

Certains traits, appelés transitoires attaques ischémiques (TIA) provoquent des symptômes qui ne durent que pendant une courte période. La cause de ces attaques ne sont pas sûr, mais est généralement considérée être due à un spasme d’un vaisseau sanguin vers le cerveau. Un TIA peut avoir de nombreuses formes, à partir d’un changement momentané de la vision d’une brève paralysie d’un membre. défaillances soudaines de l’attention ou de passage sur sont parfois la seule preuve d’un TIA. Lorsque le tissu cérébral est endommagé par un accident vasculaire cérébral, il peut récupérer totalement, partiellement ou pas du tout. La récupération peut se produire dans quelques heures ou quelques jours, ou peut étirer sur plusieurs mois. Les principales causes sont le durcissement des artères (athérosclérose), l’hypertension artérielle et le diabète, qui accélère souvent le durcissement des artères et augmente la pression artérielle. Les gens qui fument ou sont en surpoids, sont plus enclins à lui.

Bien qu’il y ait peu qui peut être fait pour arrêter un accident vasculaire cérébral alors qu’il se produit, il y a beaucoup qui peut être fait pour traiter et diminuer les conséquences d’un accident vasculaire cérébral.

La majorité des personnes qui survivent à un accident vasculaire cérébral font bien en termes de vie à la maison, se déplacer de façon autonome et mener à bien les activités normales de la vie quotidienne. Ainsi, un accident vasculaire cérébral certainement ne signifie pas que ceux la vie est irrémédiablement endommagé.

Les médicaments anti-Vaata tels que Vaata ras chintaamani, Ekaanga ras Veera, Vaata gajaankush ras etc. sont utilisés pour traiter cette condition. En outre, un régime spécial, y compris snehana (application d’huile médicamentée), pinda swedana (fomentation), Nasya (gouttes nasales) et basti (type spécial de thérapie lavement) renforce le tissu musculaire et restaure la fonction neuromusculaire. Ces thérapies expulser les toxines de différents canaux. Ils troubles ou blocages clairs, l’augmentation de l’approvisionnement en sang périphérique.

Recouvrement des tissus cérébraux endommagés

Un cerveau endommagé peut guérir. Parfois, la guérison est rapide et complète lorsque le dommage est minime, comme avec un TIA. Mais, la récupération peut également se produire après un AVC régulière lorsque le dommage est plus grande. La récupération peut être complète, mais généralement, après un accident vasculaire cérébral régulière, elle est partielle. Toutefois, la reprise de la fonction cérébrale peut être très importante, parce que d’autres parties du cerveau peuvent assumer certaines des fonctions de la partie endommagée. Ainsi, il est très important de garder la possibilité de récupération de la fonction du cerveau à l’esprit et à faire tout ce qui va encourager la récupération.

Regagner la fonction musculaire

Quand le cerveau est endommagé par un accident vasculaire cérébral, la muscles commandé par la partie du cerveau sont affectées. Par exemple, lorsque certaines parties du cerveau gauche sont endommagés, le bras droit ou de la jambe peuvent être affaiblis ou paralysés. Initialement, après la course, les muscles sont mous et se déplacent peu ou pas du tout. Comme le temps passe, si elles commencent à fonctionner correctement à nouveau ou non, les muscles deviennent tendus.

Heureusement, la fonction musculaire peut être récupéré, et le cerveau est capable de remplacer certains de nouvelles connexions pour ceux qui sont endommagés. En outre, les muscles ne sont pas touchés par la course peuvent apprendre à faire de nouvelles choses et remplacer ainsi pour les muscles déficients. Ce processus de récupération nécessite des traitements pancha-karma et des mesures de réadaptation. Cependant, rien ne fonctionnera à moins que le patient lui-même ou elle-même activement, continuellement et régulièrement est impliqué dans ce programme. Seul l’effort personnel fera le travail du programme.

Il y a une autre question importante à rappelles toi. muscles non utilisés atrophie; ils perdent la taille et la force. Dans le processus de atrophiant, ils ont aussi souvent cicatrice et deviennent moins flexibles. Les processus d’atrophie et la cicatrisation ne peuvent être évités par l’utilisation des muscles. En ayurveda, abhyangana chikitsa ou la thérapie de massage, fonctionne sur ce principe. La thérapie de massage donne l’exercice adéquat du patient par le mouvement passif des muscles et des articulations.

Récupération des capacités mentales

Après un AVC, certains peuples états émotionnels changent et ils deviennent sensibles à ce qui semble être des sautes d’humeur rapides. Ils peuvent rire ou pleurer tout à coup, ou se mettre en colère ou retirée. Bien que ces changements d’humeur ne sont pas une conséquence de la pensée altérée, à d’autres personnes, ils peuvent sembler être le résultat des changements de pensée. Les changements d’humeur sont en fait une suite de dommages aux tissus du cerveau et ne peuvent généralement pas être contrôlé par le patient. Il est important pour les familles et les soignants à reconnaître cela et trouver des façons de compenser ou de minimiser l’impact des explosions. Il se peut que la fragilité de l’émotion est aussi un produit de la frustration, la colère et la dépression, qui sont fréquents chez les personnes qui ont eu des accidents vasculaires cérébraux. Difficulté à parler après un accident vasculaire cérébral peut se produire. Elle est généralement causée par une perte de capacité à comprendre ou par la perte de contrôle des muscles de la parole, ou par les deux. Quelle que soit la cause, immédiatement après le coup beaucoup de gens ne parleront pas du tout. Puis la parole anormale apparaît et d’améliorer progressivement jusqu’au retour de la parole normale ou presque normale.

Il est important de reconnaître que, parfois, la mauvaise pensée est en grande partie en raison de la vitesse réduite de la pensée. Cependant, tout comme les personnes atteintes de coups peuvent réapprendre à faire des activités physiques telles que la marche et de manger, ils peuvent aussi apprendre, dans une certaine mesure, de penser et de parler. Dans tous ces domaines de la récupération mentale, de la patience et de l’assurance ont un rôle très important à jouer.

Gestion des sensations anormales

sensations anormales, en raison d’un accident vasculaire cérébral, peuvent être très gênants. Parfois, il peut y avoir tout simplement un engourdissement, mais il peut aussi y avoir des douleurs dans la partie affectée du corps ou de la perte de la sensation normale. Communément telle sensation disparaît ou diminue de manière significative. Cependant, parfois ils persistent. Quand ils persistent, les gens perdent parfois progressivement attention à eux. médicaments ayurvédiques tels que Mahaa ras Vaata de vidhwansan peuvent parfois être efficaces sans provoquer d’effets indésirables.

Gunja taila est l’une des applications externes efficaces dans la paralysie. Elle est préparée en faisant bouillir ensemble, la pâte faite de la même quantité de graines Gunja (de Rattee ou ghunghachee) et le poivre long, en til huile ou de l’huile de moutarde (quatre fois de la pâte à papier) et de babeurre (quatre fois de l’huile) le flamme lente. Après évaporation de la teneur en eau, il est mis en bouteille et utilisé comme un liniment.

Prendre la décoction de l’écorce de la racine du pilon avec asafoetida frits et de sel gemme à des doses de 20 ml. Ceci doit être pris pendant une période minimum de 40 jours.

Dashmoolaarishta est très efficace pour tonifier le système nerveux. Environ quatre cuillerée à café de ce mélange avec une quantité égale d’eau est donnée deux fois par jour jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Mahaa narayana taila est bon pour le massage externe.

l faiblesse soudaine ou engourdissement du visage, du bras ou de la jambe.

Comme nous sommes tous génétiquement différents avec différentes constitutions et modèles, nous répondons à des traitements de nombreuses façons différentes. Par conséquent traitements ayurvédiques standard sont toujours formulées individuellement. Cet article est destiné uniquement pour information. Il ne se substitue pas au diagnostic médical standard, personnalisé traitement ayurvédique ou un médecin ayurvédique qualifié. Pour un traitement spécifique, toujours consulter un médecin ayurvédique qualifié.

Dr Ch. Murali Manohar, M.D. (Ayurveda)

Raksha ayurvédique Centre,

Yousufguda Main Road (Sarathi studio Road),

Ameerpet, Hyderabad – 500073.,

Andhra Pradesh, INDE

Téléphones: Terrain: +91 (040) 23742146; Mobile: 09246575510

Heures de consultation (par téléphone rendez-vous)

Semaine: 10 heures à 13h30 et 5 p.m. à 20h30

Dimanche: 10 heures-13 heures 30

Source: www.muralimanohar.com

Lire la suite

  • L’éjaculation précoce Causes, traitement ayurvédique, Conseils – Easy Ayurveda Santé et mode de vie

    L’éjaculation précoce Causes, traitement ayurvédique, Conseils Article par le Dr Raghuram Y.S. MD (Ay) Il y a un dicton, «sauter aux conclusions est comme l’éjaculation précoce, ne satisfaisant au gars …

  • traitement ayurvédique Sinusite, remèdes, des conseils de prévention

    Sinusite: traitement ayurvédique, remèdes, des conseils préventifs Article par le Dr Raghuram Y.S. MD (Ay) Lorsque vous avez un nez ennuyeux (des sécrétions nasales colorées ou congestion) avec des maux de tête de la variable …

  • TRAITEMENT AYURVEDIQUE DE FOIE CIRRHOSE – Dr

    La cirrhose du foie est une maladie complexe dans lequel il y a des dommages aux cellules du foie et il y a un énorme fardeau sur les cellules du foie fonctionnels restés. Lentement, le fardeau devient si élevé que le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 11 =